(Littérature) Strabon, liv. V. pag. 243. vante une sorte de vin ainsi nommé du lieu où on le recueillait. Ce lieu devait être dans le Latium ou dans la Campanie. Pline, l. XIV. c. vj. qui connait ce vin, dit qu'il croissait au voisinage de Falerne, et peut-être aux environs des marais Statines, qui pouvaient lui donner leur nom. Athénée, l. I. c. xxj. fait aussi mention de ce vin. (D.J.)