Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Littérature & Mythologie
S. f. (Littérature et Mythologie) ce mot en grec et latin signifie un tuyau ou chalumeau fait de roseau ; mais les poètes donnent ce nom à la flute du dieu Pan. Ils disent que ce dieu courant comme un étourdi après la nymphe Syringa, dont il était éperdument épris, il n'attrapa qu'un roseau dans lequel elle fut métamorphosée ; alors, pour se consoler, il coupa d'autres roseaux dont il fit une flute qui porta le nom de la nymphe, et devint à la mode parmi les bergers. Ovide en a fait l'histoire agréable dans les vers suivants :

Panaque, cùm prensam sibi jam Syringa putaret

Corpore pro nymphae calamos tenuisse palustres :

Dumque ibi suspirat, motos in arundine ventos

Effecisse sonum tenuem, similem quaerenti ;

Arte novâ vocisque deum dulcedine captum ;

Hoc mihi concilium te cum dixisse manebit :

Atque ita disparibus calamis compagine cerae

Inter se junctis nomen tenuisse puellae.

(D.J.)



Affichages : 1163