Gymnastique

(Gymnastique) ce mot latin signifie dans Pline la crasse et les ordures qu'on enlevait de dessus les corps dans les bains, et dans les lieux des exercices publics. Strigmentum désigne aussi dans le même auteur la crasse qu'on ôtait de dessus les murs, ou les statues qui appartenaient au public.

(Gymnastique médicinale) Mercurialis qui a beaucoup parlé du trochus, avoue qu'il est très-difficile de s'en former une idée bien claire. Il croit qu'il y en avait de deux espèces ; l'une en usage pour les Grecs, et l'autre pour les Romains.

L'exercice du trochus ou cerceau était divisé en deux espèces, tant parmi les Grecs que parmi les Romains. La première était nommée par les Grecs , qui veut dire agitation du cerceau, suivant Oribase l. collect. VI. ad Julian. Celui qui devait faire cet exercice, prenait un grand cercle autour duquel roulaient plusieurs anneaux, et dont la hauteur allait jusqu'à l'estomac. Il l'agitait par le moyen d'une baguette de fer à manche de bois. Il ne le faisait pas rouler sur la terre, car les anneaux insérés dans la circonférence ne l'auraient pas permis ; mais il l'élevait en l'air, et le faisait tourner au-dessus de sa tête, en le dirigeant avec sa baguette : voilà pourquoi Oribase dit qu'on n'agitait pas le cerceau suivant sa hauteur, mais transversalement.