Pharmacie

S. m. (Pharmacie) nom d'un antidote décrit par Myrepsus, et que l'on voit dans la pharmacopée de Londres sous le titre du species dianthus.

S. m. (Pharmacie) c'est ainsi qu'on appelait autrefois le rob de noix. Voyez NOIX.
S. m. (Pharmacie) sorte d'emplâtre ainsi nommé, parce qu'on y faisait entrer la décoction des feuilles de palmier, auxquelles on substituait quelquefois les feuilles de chêne. On lui donne aussi, et avec raison, le nom d'emplâtre de litharge.

En voici la composition. . de l'huile d'olive, de l'axonge de porc, et de la litharge préparée, de chaque trois livres : faites cuire le tout selon l'art avec une suffisante quantité d'eau commune, ou si vous voulez, avec une suffisante quantité d'une décoction de feuilles de palmier ou de chêne : quelquefois on ajoutait à cet emplâtre du vitriol, et pour lors on l'appelait emplâtre diacalciteos.

S. m. (Pharmacie) nom que l'on donne communément à toutes les poudres dont on saupoudre le corps, soit comme parfums, ou autrement. Voyez CATAPLASME.

(Pharmacie) mot grec, qui servait à dénommer un médicament, où il entrait cinq différentes drogues.