S. m. pl. (Histoire ecclésiastique) secte d'hérétiques du IVe siècle, qui se séparèrent des Eunomiens pour une question de la connaissance ou science de Jesus-Christ, quoiqu'ils en conservassent d'ailleurs les principales erreurs. Voyez EUNOMIENS.

Nicéphore parle des Eunomio-Eupsychiens, liv. XII. ch. xxx. comme étant les mêmes que Sozomene appelle Eutychiens, liv. VII. ch. XVIIe Suivant ce dernier historien, le chef de cette secte était un eunomien appelé Eutyche, et non pas Eupsyche, comme le prétend Nicéphore : cependant ce dernier auteur copie Sozomene dans le passage où il s'agit de ces hérétiques, ce qui prouve que tous deux parlent de la même secte ; mais il n'est pas facile de décider lequel des deux se trompe. M. de Valais, dans ses notes sur Sozomene, s'est contenté de remarquer cette différence, sans rien prononcer ; et Fronton du Duc en a fait autant dans ses notes sur Nicéphore. Voyez le dictionn. de Trévoux et Chambers. (G)