Imprimer
Catégorie parente: Science de Dieu
Catégorie : Theologie
S. m. (Théologie) livre d'église qui enseigne l'ordre et la forme des cérémonies qui doivent être observées en célébrant le service divin, dans une église particulière, dans un diocèse, dans un ordre religieux, etc. Voyez RIT et CEREMONIE.

Les anciens payens avaient aussi leurs rituels, rituales libri. Ceux des Etruriens ou Toscans étaient les plus fameux. Ces livres contenaient les rits et les cérémonies qu'on devait observer en bâtissant une ville, en consacrant un temple ou un autel, en faisant des sacrifices ou des apothéoses, en divisant les tribus, curies ou centuries, en un mot dans tous les actes publics de religion. On trouve dans le livre de Caton de re rusticâ, différents passages par lesquels on peut se former quelque idée des rituels des anciens.

On peut regarder le lévitique, comme le rituel des anciens Hébreux ; car les Juifs modernes et les rabbins ont imaginé une foule de cérémonies dont il n'y a pas la moindre trace dans les livres de Moïse.

Les chrétiens ont eu aussi leurs rituels dès la première antiquité, comme il parait par les anciennes liturgies des Grecs et des Latins, par les sacramentaires des papes Gélase et S. Grégoire le grand. Ces rituels sont en grand nombre, tant sur la célébration de l'office divin, que sur la manière d'administrer les sacrements, et sur les autres cérémonies de l'Eglise. Plusieurs savants du dernier siècle, et entre autres dom Menard et dom Martenne se sont beaucoup appliqués à la recherche des anciens rituels, et ont procuré l'édition de quelques-uns.

M. de Vert, qui a beaucoup écrit sur ces matières, remarque que dans quelques rituels on ne s'est pas contenté de rapporter simplement, ou de prescrire les rits et les cérémonies, comme les paroles qu'on doit réciter, les actions et les gestes qu'on doit observer pour rendre les cérémonies plus augustes, mais encore qu'on en a cherché des raisons mystiques, inventées après coup, et qui ne sont point les vraies raisons de l'institution. De Vert, explicat. des cérémon. et liturg. de l'Eglise.

RITUELS, (Antiq. étrusq.) rituales, espèce d'écrits sacrés chez les anciens Etrusques, dans lesquels écrits les lois et la discipline des aruspices étaient contenues ; d'où vient qu'on les nommait aussi aruspici libri. Voyez Struvius, Synt. antiq. rom. cap. VIe (D.J.)



Affichages : 1122