Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Architecture
S. m. (Architecture) c'est un petit lieu retranché d'un grand, pour le proportionner, ou pour quelque autre commodité, comme les petits cabinets à côté des cheminées et des alcoves. Daviler.

REDUIT, en terme de Fortification, est une espèce de petite demi-lune, construite dans la demi lune ordinaire. C'est proprement un corps-de-garde retranché, dont les murailles ont des creneaux. L'usage du réduit est de donner une retraite sure aux soldats lorsqu'ils se trouvent obligés d'abandonner la demi-lune, ou qu'ils ne peuvent plus y soutenir l'assaut. Etant retirés dans le réduit, ils causent beaucoup d'obstacles aux logements que l'ennemi veut faire dans la demi-lune qu'ils viennent d'abandonner.

Il y a des places, telles que Landau, le neuf-Brissac, etc. dans lesquelles les réduits ont un rempart et un parapet comme la demi-lune.

Réduit est encore, en terme de Fortification, un bastion dont on fortifie la gorge du côté de la place, et qui a le même usage que la citadelle ; ou en général un espace fortifié, tant contre la ville, que contre la campagne. Lorsque les villes sont fort grandes et fort peuplées, le réduit occupe la partie de la ville opposée à la citadelle. Le terrain de la campagne, opposé au réduit, doit être exactement fortifié, parce qu'autrement l'ennemi pourrait attaquer d'abord le réduit, et se rendre maître ensuite de la ville, laquelle n'est point fortifiée contre cet ouvrage. On trouve des réduits à Strasbourg, à Lille, etc. ils ont une espèce de garnison particulière, avec un commandant, des bâtiments nécessaires pour la garnison, et des magasins de guerre et de bouche, etc. Lorsque la ville n'est pas assez grande pour qu'on y construise une citadelle, on se contente d'y faire un réduit, qui a le même usage. C'est ainsi qu'on en a usé à Landau. Voyez CITADELLE.




Affichages : 1030