Imprimer
Catégorie parente: Beaux-arts
Catégorie : Architecture
v. act. (Architecture) refendre, en Charpenterie, c'est débiter de grosses pièces de bois avec la scie, pour en faire des solives, chevrons, membrures, planches, etc. ce qui s'appelle encore scier de long.

Cela se pratique aussi en Menuiserie ; ainsi les Menuisiers nomment refend un morceau de bois, ou une tringle ôtée d'un ais trop large.

Refendre, en Serrurerie, c'est couper le fer à chaud, sur la longueur, avec la tranche et la masse.

Refendre, en couverture, c'est diviser l'ardoise par feuillets avant que de l'équarrir.

Enfin refendre, en terme de paveur, c'est partager de gros pavés en deux, pour en faire du pavé fendu, pour les cours, écuries, etc. Diction. d'archit. (D.J.)

REFENDRE, en terme de Cardier, c'est l'action de démêler pour-ainsi-dire les pointes en passant une fendoire (voyez FENDOIRE) de rangs en rangs ; cette opération a de plus l'avantage de redresser les rangées, et de rendre les pointes d'égale distance entr'elles.

REFENDRE, (Jardinage) on dit refendre un oeillet. Voyez AJUSTER.

REFENDRE, en terme de Metteur en œuvre, c'est ouvrir l'espace dans lequel doit entrer une autre pièce, comme par exemple, les corps de bague sont refendus en haut pour y loger des rouleaux d'or ou d'argent, ou des feuillages.




Affichages : 994